En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Claustrophobie : les causes, les symptômes et les traitements pour surmonter la peur de l’enfermement

Claustrophobie

La claustrophobie correspond à un sentiment d'anxiété en relation avec la peur d'être enfermé dans, un espace clos, un endroit sans fenêtres ou de se trouver face à une situation oppressante.

Cette névrose phobique (trouble psychique) s’exprime par des crises d'angoisse et des troubles durables, qui à la longue, rendent la vie du claustrophobe insupportable.

La claustrophobie est une maladie psychique à prendre au sérieux ; ce trouble est à l’origine de l’immunodépression (affaiblissement des défenses immunitaires) qui favorise l’apparition de maladies infectieuses et alourdit les dépenses liées à la santé.

Pensez à avoir une mutuelle santé avec des remboursements efficaces des traitements pour soigner la claustrophobie. Simulez des devis gratuits en ligne et comparez les rapports qualité-prix sur « Mutuelledassurance.net ».

Claustrophobie : causes, symptômes et manifestations de la maladie

La claustrophobie est une névrose situationnelle déclenchée par le fait de se trouver dans des :

  • espaces clos comme l’ascenseur, l’avion, l’IRM, salle verrouillée, tunnel, etc.
  • endroits bondés tels que les trains, métros, galeries marchandes, etc.

Cette peur infondée déclenche chez les claustrophobes des symptômes similaires à ceux d’une crise de panique à savoir :

  • palpitations et accélération du rythme cardiaque
  • douleur thoracique et étouffement
  • engourdissement ou tremblement des membres
  • frissons, bouffées de chaleur et transpiration
  • nausées, vertiges, évanouissement, etc.

Les symptômes de la claustrophobie sont similaires aux manifestations d’autres pathologies, ce qui nécessite de nombreux examens pour diagnostiquer correctement cette peur phobique. De là, il est important de prévoir une couverture santé adaptée pour le remboursement des frais de ce type de maladies comme Covea Risks (MMA) qui propose des garanties efficaces. Il est à noter que la claustrophobie est capable de se manifester à n’importe quel moment de la vie et prépare le terrain à des psychoses plus graves comme la schizophrénie et la dépression.

Les personnes atteintes de névrose phobique développent des comportements de fuite et cherchent à éviter les situations à l’origine des crises de peur morbide. Ainsi, elles préfèrent monter à pied de multiples étages au lieu de prendre l'ascenseur ou perdre deux fois plus de temps sur un trajet pour éviter e prendre l’avion ou de passer par un tunnel.

Même si les crises de panique de ce dysfonctionnement émotionnel se manifestent de façon similaire, les causes de la claustrophobie varient d’une personne à une autre. En effet, la claustrophobie a de nombreuses origines possibles :

  • traumatismes émotionnels : accident de voiture, longue punition dans un endroit fermé, etc.
  • enfermements choquants : rester coincé dans un ascenseur en panne ou dans un train.
  • relations oppressantes : difficultés à communiquer avec les parents, partenaire ou supérieurs

Le traitement de la claustrophobie nécessite un travail de longue haleine avec un spécialiste. Alors pensez à avoir une mutuelle pour le remboursement du psychologue et des frais de cures.

Demandez des devis en 2 clics et choisissez une formule adaptée sur « Mutuelledassurance.net ».

Claustrophobie : quels sont les traitements pour vaincre la névrose phobique des endroits clos ?

La claustrophobie peut être soignée par des séances de psychothérapie dont les frais sont pris en charge par des compagnies comme Matmut Assurance ou Alptis. Ces thérapies servent à déterminer l’origine des crises d'angoisse et une fois que les causes ont été déterminées, le psychanalyste propose au patient de suivre des :

  • traitements par réalité virtuelle ; cette thérapie met le patient face à l’objet de ces craintes lors de simulations dans un jeu vidéo. Cela l’aide à apprivoiser ses angoisses avec plus de douceur.
  • séances de relaxation par les techniques de yoga ; le travail se fait sur la respiration pour permettre de mieux gérer les situations stressantes et contrôler les émotions afin d’éviter de céder à la panique.
  • thérapies comportementales et cognitives (TCC) ; elle consiste à confronter progressivement le claustrophobe à ses peurs pour qu’il apprenne à s’en débarrasser et à changer ses procédés de penser.
  • sessions d’hypnose ; les séances relèvent de la médicine non conventionnelle et les frais sont remboursés par les couvertures santé comme la mutuelle SMAM (Apivia). Avec cette méthode, le sujet lâche prise et accepte de ne plus lutter contre sa phobie. A la fin, le patient arrive à mieux accepter la source de ses peurs et à l’apprivoiser.

Les symptômes de l'anxiété associée à la claustrophobie peuvent être apaisés par l’acupuncture ou l’utilisation des huiles essentielles dans le cadre d’une cure de phytothérapie ou aromathérapie. Cependant, les atteintes les plus sévères sont traitées par les antidépresseurs.

Pensez à avoir une mutuelle santé efficace. Réalisez vos comparatifs en moins d’une minute et profitez des promotions sur « Mutuelledassurance.net ».