Remboursement gynécologue par les mutuelles : de combien est-il pour les consultations et les frais de la gynécologie-obstétrique ?

Remboursement gynécologue

Le remboursement du gynécologue par les mutuelles santé partenaires de « Mutuelledassurance.net » est de 100 à 500 % de la BRSS pour les prix des consultations gynécologiques chez un spécialiste conventionné au secteur 1 ou 2.

Ainsi, ces mutuelles santé, recommandées aux femmes, remboursent les « Gynéco » en intégralité et sans délai d'attente. De plus, elles prennent en charge à 100 % les médicaments en cas de troubles gynécologiques, à plus de 400 % pour les analyses et les échographies lors de la grossesse, aux frais réels les dépenses de confort lors de l'accouchement et proposent des primes de naissance jusqu'à 500 €/enfant.

Découvrez à travers vos devis gratuits les garanties détaillées des mutuelles qui remboursent bien le gynécologue-obstétricien, les soins des troubles de l'appareil génital féminin et les frais liés à la grossesse et l'accouchement pour choisir une formule santé spéciale femme parmi les plus efficaces et au meilleur prix.

Remboursement gynécologue par la mutuelle : comment avoir de meilleures prises en charge des consultations gynécologiques et des frais obstétriques ?

Avoir un bon remboursement du gynécologue par sa mutuelle santé nécessite de prévoir des garanties à partir de 200 % de la BRSS pour couvrir les dépassements d'honoraires de ces médecins spécialistes en gynécologie comme celles proposées par Apivia, Apivia ou SwissLife.

En effet, plus de 65 % des gynécologues sont conventionnés au secteur 2 et peuvent pratiquer des tarifs supérieurs à ceux fixés par l'Assurance maladie en plus d'additionner des majorations tarifaires aux prix de leurs consultations en cas de visite de nuit ou durant les jours fériés. D'ailleurs, le tarif moyen d'un examen gynécologique est de 60 €/visite.

En revanche, les coûts des visites chez les gynécologues, sont pris en charge par la Sécurité sociale à 70 % de ses tarifs de base pour les femmes qui consultent ces spécialistes en accès direct autorisé après avoir déclaré leurs médecins traitants à la CPAM (pas d'obligation de passer par le médecin généraliste). Ceci correspond à une prise en charge réelle par la CPMA plafonnée à 15,10 €/consultation d'un gynécologue de secteur 2 et 20 €/visite d'un gynécologue de secteur 1.

Ainsi, les consultations d'un gynécologue conventionné peuvent être remboursées intégralement avec des taux supérieurs à 200 % notamment pour les consultations longues et complexes en gynécologie.

Ces garanties couvrent aussi les dépassements d'honoraires qui restent à la charge de l'assurée même dans les cas de prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale (traitement de fécondation in vitro – FIV, femme enceinte de plus de six mois, etc.).

Il est aussi important pour la femme de prévoir d'autres garanties indispensables pour bien rembourser les frais liés aux consultations en gynécologie, soins des affections du système génital féminin, du suivi de grossesse, processus de procréation médicalement assisté, etc. :

  • imageries médicales : des taux de remboursements de l'ordre de 200 % sont à dédier pour couvrir les coûts des échographies de grossesse, des IRM pour diagnostiquer un kyste ovarien, endoscopique de l'utérus, scanner pelvien, etc.
    Des taux similaires sont aussi indiqués pour rembourser les analyses biologiques des cellules récoltées par frottis vaginal, amniocentèse, etc.
  • médicaments et pilules : une couverture à 100 % des tarifs de base de la Sécurité sociale rembourse bien les traitements médicamenteux indiqués durant la grossesse, lors d'une affection urogénitale, contre le diabète gestationnel, etc. Cette garantie s'étend également à certaines pilules contraceptives, les stérilets, les diaphragmes, etc.
    Cette garantie permet aussi de rembourser les médicaments et les traitements hormonaux prescrits par les gynécologues consultés en cas d’essai bébé ou pour préparer une fécondation médicalement assistée.

Les mutuelles qui remboursent bien les consultations des gynécologues prévoient également des forfaits de 100 € pour les pilules contraceptives prescrites, mais non prises en charge par la Sécurité sociale (Pilules de 3éme et 4éme génération).

Remboursement gynécologue : quand faire appel à sa mutuelle pour être mieux prise en charge des frais de consultations en gynécologie ?

La souscription à une mutuelle santé avec de bons remboursements des gynécologues permet de compléter les garanties des meilleures mutuelles pour la maternité afin de mieux couvrir les consultations de ces spécialistes ainsi que les honoraires de l'obstétricien et les sages-femmes lors de la grossesse et de l'accouchement.

Aussi, ces mutuelles ont l'avantage de bien rembourser les consultions en gynécologie hors motif de suivi d'une grossesse comme par exemple pour les :

  • traitements d'une anomalie de l'appareil reproducteur
  • soins d'une maladie ou de trouble urogénitale (Cystite, saignements, pertes anormales, etc.)
  • examens cliniques gynécologiques périodiques
  • actes de dépistage des cancers de l'utérus, du col de l'utérus, des ovaires, des seins, etc.
  • consultations de suivi d'une contraception ou mise en place d'un moyen contraceptif remboursable comme la ligature des trompes, pose de stérile ou diaphragme, etc.
  • interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse ou instrumentale.
  • soins des troubles liés à la ménopause
  • problèmes de fertilité

Les garanties susmentionnées sont les plus importantes à vérifier lors de comparer les mutuelles pour choisir une formule santé à tarif pas cher qui rembourse bien les gynécologues-obstétriciens et les frais liés.

Il est à noter que même si l'âge moyen des patientes en suivi gynécologique est de 44 ans, le besoin de consulter un gynécologue concerne toutes les assurées comme le montre les chiffres suivants :

Répartition par tranche d'âge des patientes ayant consulté un gynécologue

Répartition par tranche d'âge des patientes ayant consulté un gynécologue.

Il ressort de ce graphique que près de la moitié des femmes qui ont recours aux gynécologues ont moins de 40 ans. Toutefois, les patientes de plus de 51 ans représentent une grande partie de la patientèle des gynécologues avec 34,1 %.

Ce chiffre est attribué en grande partie à l'augmentation, à partir de cet âge, du nombre de consultations réalisées dans le cadre des traitements de la ménopause (23 %), des conséquences de l'arrêt des règles (10 %), des cancers (5 %), etc.

En se basant sur ces chiffres, ainsi que sur les âges médians de la ménopause (51 à 55 ans), même une mutuelle senior nécessite de proposer de bons remboursements des consultations en gynécologie. A vous de choisir la plus en harmonie avec votre âge et besoins.

Remboursement gynécologue : quelles garanties inclure dans sa mutuelle pour prendre en charge les chirurgies gynécologiques ?

Les bons remboursements du gynécologue-obstétricien à prévoir par sa mutuelle santé prennent en charge les chirurgies gynécologiques aussi bien que les consultations.

En effet, 25 % des recours aux gynécologues concernent des interventions chirurgicales liées aux traitements des cancers, d'ablation de kystes ovariens, Contraception définitive, etc. Ceci nécessite de prévoir des remboursements efficaces pour :

  • Les honoraires des chirurgiens et des anesthésistes : ces frais sont remboursés jusqu'à 500 % pour les différentes opérations comme la ligature des trompes, la Nymphoplastie, ablation des kystes de l'ovaire, l’accouchement par césarienne, etc.
  • Les analyses biologiques : les frottis, les biopsies du col de l'utérus et les analyses de laboratoire indiquées notamment pour diagnostiquer l'endométriose, les fibromes utérins, etc., sont remboursables à des taux aussi élevés que ceux des honoraires des chirurgiens
  • Les frais d'hospitalisation et de confort hospitalier : indispensables en cas d'accouchement, de chirurgie invasive ou mini-invasive (Conisation du col de l'utérus, Hystérectomie, IVG, etc.), ces dépenses sont remboursées respectivement aux frais réels et jusqu'à 220 €/jour par les meilleures mutuelles hospitalisation. D’ailleurs, les mutuelles qui remboursent le mieux le gynécologue et l’hospitalisation couvrent les frais de la chambre individuelle en service de gynécologie même en cas d’hospitalisation de jour qui est le mode le plus pratiqué pour les IVG, FIV, stérilisation, etc.

Afin de trouver la formule de mutuelle adaptée à vos besoins de prises en charge de la chirurgie gynécologiques, faites vos devis comparatifs des meilleures offres du marché.

« Mutuelledassurance.net », recommande également de prendre en exemple les garanties des compagnies de renom comme MGEN, April, etc.


Evaluation 4.6 sur 5 / note basée sur 4 avis
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×