Remboursement analyse médicale par la mutuelle : quelles prises en charge des examens biologiques et des frais de laboratoire par les complémentaires santé ?

remboursement des actes de biologie médicale

Le remboursement d'analyse médicale par une bonne mutuelle santé se fait à un taux moyen de 200 % de la BRSS pour les frais de laboratoire (éventuels actes préparatoires, prélèvements, examens et interprétations) réalisés sur ordonnance comme : la prise de sang ou d'urine, la biopsie, l'analyse de selles, le bilan vitaminique, le dosage hormonal, etc.

Ce taux de prise en charge est indiqué par rapport aux prix réels des actes de biologie et d’anatomie médicale que les partenaires de « Mutuelledassurance.net » remboursent à des valeurs de :

  • 60 € pour la prise de sang et de dosage du taux sanguin de Vitamine D
  • 20 € pour la prise de sang et le dosage de l'urée
  • 53,06 € pour l'analyse de selles avec radio-isotopique
  • 40 € pour l'analyse d'urines en cas de test de grossesse
  • 140 € pour le prélèvement par ponction lombaire et l'analyse du liquide céphalorachidien
  • 200 € pour la biopsie et l'histologie d'un grain de beauté (mélanome)

Découvrez quelles mutuelles remboursent bien les analyses médicales et comment profiter au maximum de leurs garanties pour vous faire rembourser la totalité de vos frais de laboratoire.

Par la même occasion, faites vos devis en ligne et trouvez une mutuelle avec les meilleurs remboursements des actes de biologie médicale qui vous intéressent (analyse de sang ou d'urine, bilan vitaminique, biopsie, etc.).

Remboursement analyse médicale : quelles mutuelles couvrent le mieux les actes de biologie et laquelle choisir pour une prise en charge intégrale des frais de laboratoire ?

Le remboursement d’une analyse médicale peut être intégral par plus d’une mutuelle santé qui propose des prises en charge intéressantes des factures de laboratoire comme :

  • Swisslife : elle rembourse les analyses à 400 % des tarifs de base de la Sécurité sociale. A titre d'exemple, cette mutuelle prend en charge à 22,68 € le Bilan sanguin d’analyse lipidique, 32,40 € pour le dosage de vitamine D lors du diagnostic de rachitisme, etc.
  • Apivia et April : elles prennent en charge les actes de biologie médicale à 350 % de la BRSS. Ceci équivaut à une couverture de 25,51 € pour l'analyse de la glycémie. Quant à leurs remboursements de l'analyse des selles pour la recherche de sang, ils sont de l'ordre de 31,59 €.
  • FFA : cette assurance santé rembourse à 300 % de la BRSS les factures de laboratoire. Avec ce taux, cette assurance santé rembourse à plus de 60 € l'analyse d'un frottis vaginal pour couvrir l'ensemble des dépenses liées à ce test : Prise en charge pré-analytique + Prélèvement gynécologique + Analyse + Interprétation.
  • Cegema : cette mutuelle rembourse les actes de biologie à 200 % de la BRSS. Ainsi, en cas de biopsie rénale, ses prises en charge atteignent 266,58 €.

Liste des meilleures mutuelles pour le remboursement des analyses et facture de laboratoire

Les mutuelles santé partenaires remboursent bien les actes de laboratoire prescrits par le médecin sauf la participation forfaitaire de 1 €. Cette dernière s'applique à tous les actes de biologie médicale même à ceux réalisés simultanément dans la limite de 4 € par jour et par laboratoire.

Remboursement analyse médicale : quelle mutuelle choisir pour une prise en charge intégrale des frais de laboratoire ?

La mutuelle qui rembourse le mieux les analyses biologiques est à sélectionner en sachant que les actes de laboratoire s'accompagnent souvent d'excédents tarifaires couverts uniquement par les complémentaires santé comme :

  • les tickets modérateurs des différents actes de laborantin et des médicaments prescrits en amont des analyses, 
  • les dépassements d'honoraires sur les frais de prélèvement et d'éventuelle anesthésie en cas de prélèvement de tissus 

Ceci nécessite de choisir une mutuelle santé avec un taux de remboursement supérieur à 150 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale pour avoir une prise en charge totale des frais d'examen.

Certaines de ces complémentaires santé proposent même des forfaits de plus de 200 €/an pour rembourser les analyses médicales hors nomenclature de la Sécurité sociale comme : l'analyse de fer ou de fluor dans les urines, amniocentèse, test de paternité, etc.

Ces garanties font partie des meilleurs remboursements des frais de laboratoires et des dépenses liées proposés par les compagnies partenaires.

Ces mutuelles santé les plus intéressantes ont aussi l'avantage d'être signataires de convention de tiers payant auprès des laboratoires indépendants ou affiliés à des réseaux de soins. Ceci dispense de l'avance des frais en présentant sa carte de mutuelle qui indique qu'elle couvre les analyses avec l'une des mentions suivantes : LABO, LARA, BIO, etc.

Remboursement analyse médicale : à combien la mutuelle complète-t-elle la prise en charge par la Sécurité sociale pour les examens de biologie ?

Le meilleur remboursement d’analyse par la mutuelle santé couvre intégralement les restes à charge laissés par la Sécurité sociale. Cette dernière couvre les frais de laboratoire à des taux de 60 à 100 % de ses tarifs de base pour les 5 catégories d’analyses et de prélèvements suivants :

  1. actes de biologie (Acte en B) : ils concernent la préparation de l'échantillon, l'analyse, l'étude et interprétation des résultats. Leur remboursement par la « Sécu » débute à 60 % des tarifs de base prévus dans la nomenclature des actes biologiques de la CPAM. Ce taux de prise en charge passe à 100 % de la BRSS pour les personnes en ALD, femmes enceintes, etc.
    Les tarifs de ces examens sont calculés en multipliant la valeur de l'Acte en B (0,27 €) par le coefficient indiqué dans le code de l'examen en question. Par exemple, le prix :
    • dosage de la vitamine D, coté 35B, est de : 35 x 0,27 = 9,45 €
    • dosage vitamine D total (D2 + D3), coté 30B, est de : 30 x 0,27 = 8,10
    • analyse de cholestérolémie totale, cotée 5B, est de : 5 x 0,27 = 1,35 €
    • analyse de selles (recherche de sang), cotée 20B, est de : 20 x 0,27 = 5,4 €
    Ce sont ces tarifs qui entrent en compte dans le calcul du remboursement d’un acte en B par la CPAM.
  2. actes d'anatomie et de cytologie pathologiques (Acte en P) : ce sont les examens de la composition microscopique des cellules et des organes à partir d’échantillons prélevés par biopsie, frottis gynécologiques, ponctions, etc.
    Pris en charge par l'assurance maladie à 70 % des tarifs de base, les remboursements des analyses d’anatomopathologie, se font de la même manière que les actes précédents, à la différence que leurs codes sont complétés par la lettre P. Dans ce cas, la valeur du PB est de 2,52 €. Par exemple, pour une biopsie-histologique, cotée 100 PB, son tarif de base est de 100 x 2,52 = 252 €.
    Quant aux prélèvements, ils sont facturés à part, selon la méthode utilisée et le diplôme du professionnel de santé qui a réalisé la prise d’échantillon (laborantin, médecin, directeur de laboratoire, etc.).
  3. prélèvements effectués par les directeurs de laboratoire non-médecins et les auxiliaires laborantins non-infirmiers : pris en charge à 60 % par la sécurité sociale, ils concernent les gestes techniques réalisés dans les laboratoires selon les lettres suivantes affectées d'un coefficient :
    • PB, pour les ponctions réalisées par directeurs de laboratoires.
    • KB, d'une valeur de 1,92 €, pour les autres prélèvements faits par directeurs de laboratoires.
    • TP, pour les prélèvements effectués par les techniciens de laboratoires.
  4. prélèvements effectués par les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes : les prélèvements sanguins, prises d'urines, frottis, exérèses, etc., réalisés par ces professionnels de santé, sont pris en charge à hauteur de 70 % par la Sécurité sociale.
  5. analyse et d’examen de laboratoire pour dépistage sérologique du VIH et de l’hépatite C : ils sont remboursés à 100 % par la Sécurité Sociale. Par exemple, le prix de l’analyse pour dépister l’hépatite C, codé B47, est de : 47 x 0,27 = 12,69 €.
    Les frais de cet examen sont entièrement couverts par la CPAM sauf les dépassements d’honoraires des biologistes qui restent à la charge de l’assuré ou de sa complémentaire santé.

Evitez de payer de votre poche pour ces frais, complétez vos devis gratuits pour choisir la mutuelle spéciale biologie médicale qui couvre le mieux les notes de frais des laborantins (Prélèvements et analyses).

Remboursement analyse médicale par la mutuelle : comment être bien remboursé de ses frais de laboratoire même par une complémentaire santé pas chère ?

Le remboursement d’analyse par une mutuelle santé pas chère peut être intégral à condition de choisir une bonne formule santé dont les garanties couvrent la biologie médicale et de suivre les conseils suivants :

  • Disposer d'une ordonnance : les prises en charge des bilans médicaux par les mutuelles et la Sécurité sociale sont accordées uniquement quand les actes de laboratoire sont prescrits par un médecin.
    Par exemple, le Dosage de la vitamine D est remboursable par la mutuelle et la CPAM uniquement s'il est prescrit par un médecin pour : diagnostiquer un rachitisme ou une ostéomalacie, suivi post-transplantation rénale, avant et après une chirurgie bariatrique, etc.
  • Eviter les situations qui donnent droit aux dépassements d'honoraires : les praticiens en charge des prélèvements sont autorisés à facturer des excédents tarifaires uniquement dans des situations comme le prélèvement à domicile, l'analyse hors horaire de travail, etc.
  • Recourir en priorité aux laboratoires d'analyses qui pratiquent le tiers payant : cela permet d'éviter l'avance de frais pour une simple analyse d'urines ou des tests médicaux plus avancés sur divers échantillons (sang, tissus, selles, etc.).
  • Privilégier les laboratoires du réseau de soins partenaires à sa mutuelle : les laborantins et biologistes médicaux accordent des réductions tarifaires au profit des adhérents des mutuelles santé conventionnés avec leurs réseaux de soins.
  • Choisir de faire appel, dans la mesure de possible, à des médecins, chirurgiens-dentistes ou sages-femmes : les prélèvements faits par ces professionnels de la santé sont mieux pris en charge par la Sécurité Sociale les actes réalisés par un directeur de laboratoire non-médecin, un auxiliaire médical ou un auxiliaire de laboratoire non infirmier.

Assurez-vous de meilleurs remboursements des analyses médicales par une mutuelle pas chère spéciale biologie médicale, demandez vos devis comparatifs et trouvez à moindres cotisations une couverture santé complémentaire aux garanties optimisées des frais de laboratoires.

Comment se faire rembourser des analyses et autres frais de laboratoire par sa mutuelle santé ?

Le remboursement par la mutuelle des analyses acceptées par l'Assurance maladie passe par différentes démarches selon que :

  • L'assuré bénéficie du tiers payant : dans ce cas, aucune démarche à effectuer. Il suffit de présenter au laboratoire la carte vitale et celle de la mutuelle pour enclencher les remboursements de la Sécurité Sociale.
    Par la suite, l'assurance maladie transmet ses décomptes à la mutuelle de l'assuré pour que cette dernière couvre tout ou une partie des frais non pris en charge par la CPAM.
  • L'assuré ne bénéficie pas du tiers payant : dans ce cas, il doit régler l'intégralité de la facture du laboratoire. Ce dernier lui délivre une facture à envoyer à la Sécurité Sociale, accompagnée de l'ordonnance de prescription de l'analyse.
    Une fois reçu, le décompte de Sécurité Sociale, ces documents (facture + ordonnance + décompte) sont à envoyer à mutuelle santé pour qu'elle procède aux remboursements convenus dans son tableau des garanties.

Concernant les actes de laboratoire non-pris en charge par la Sécurité sociale, le tiers payant et la télétransmission des feuilles de soins sont refusés. C'est à l'assuré de demander le remboursement de l'analyse hors nomenclature à sa mutuelle santé par l'envoi de la facture acquittée du laboratoire et de l'ordonnance médicale.

Remboursement analyse : pourquoi choisir une mutuelle santé avec des prises en charge élevées des frais de laboratoire et des dépenses liées à la biologie médicale ?

Prévoir de bons remboursements des analyses médicales par sa mutuelle santé évite aux patients de financer eux-mêmes les coûts des actes de biologie qui représentent près de 5 % des dépenses en médecines courantes des ménages français.

Au premier abord, ce chiffre semble dérisoire. Cependant, de nombreux facteurs mènent les patients à assumer des frais de plus en plus lourds en raison des :

  • prix élevés des analyses de laboratoires en raison des dépassements d'honoraires du praticien préleveur de l'échantillon à analyser. En effet, les laborantins, les médecins-biologistes, sage-femme, etc., peuvent facturer des excédents tarifaires selon la complexité de l'acte de prélèvements : prise de sang, ponction lombaire, frottis vaginal, etc.
  • éventuels frais d'anesthésie et de médicaments prescrits avant les analyses : une anesthésie est généralement nécessaire avant un prélèvement de tissus comme en cas de biopsie pour l'analyse d'un grain de beauté suspect ou d'examen d'histopathologie en cas de dépistage d'une tumeur.
    Aussi, selon l'examen, le biologiste ou le médecin peut prescrire des médicaments ou produits médicaux spécifiques à utiliser avant l'analyse comme des réactifs, etc.
  • nombreux examens prescrits hors nomenclature ou non pris en charge à taux plein par la Sécurité sociale (analyse de fer ou de fluor dans les urines, dépistage de la trisomie 21 en cas de faible risque, etc.)
  • augmentations du volume des analyses prescrites à mesure que l'assuré avance dans l'âge
  • recours en urgence à des laboratoires qui pratiquent des tarifs d'analyses plus élevés (analyses de nuit, dimanche et jours fériés, etc.) ou à des prélèvements à domicile. Dans ce cas, des dépassements d'honoraires et une indemnité forfaitaire de déplacement de 2,5 € peuvent alors être facturés. Cette indemnité est remboursée par la Sécurité sociale et la mutuelle à condition que l'analyse à domicile soit justifiée par une incapacité à se déplacer attestée par le médecin.

La nécessité de bons remboursements des analyses est amplifiée par l'apparition de nouvelles techniques d'examens biologiques qui prennent le relais sur les méthodes obsolètes et qui tardent à être intégrées dans la liste des actes remboursables par la Sécurité sociale (NABM). L'exemple le plus typique est celui des tests salivaires pendant la grossesse ; ces examens restent encore hors nomenclature des actes remboursés par la CPAM.

Afin de ne pas se soucier des frais d’analyses, il est judicieux d'accorder une plus grande importance à la couverture des actes de biologie médicale et de privilégier une formule santé avec un remboursement élevé de ce poste de santé lors de choisir sa mutuelle santé.


Evaluation 3.5 sur 5 / note basée sur 9 avis
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×