Cystite : les infections urinaires touchent une femme sur deux

Cystite

La cystite est une inflammation de la vessie responsable de plus de 3 millions de consultations par an dans toute la France.

Les symptômes de cette maladie urologique apparaissent au moins une fois au cours de la vie d’une femme sur 2 et ils nécessitent un traitement adéquat afin d’empêcher la transformation d’une simple infection urinaire en une cystite chronique.

Simulez des devis mutuelles gratuits et optez pour une garantie adaptée à vos besoins de santé sur « Mutuelledassurance.net ».

Cystite : Causes et manifestations des infections urinaires

La cystite apparait lorsque des bactéries, présentes naturellement dans le tube digestif, passent dans l'urètre (conduit urinaire) puis atteignent la vessie et l’infectent.

Les micro-organismes les plus impliqués dans la manifestation des infections urinaires sont l’Escherichia coli Chlamydia et le Staphylococcus saprophyticus.

La cystite aiguë est favorisée par de nombreux facteurs dont :

  • l’anatomie : chez la femme, la proximité de l’anus avec l'orifice externe de l'urètre et la faible longueur de ce conduit facilitent le passage des agents pathogènes jusqu'à la vessie
  • les médicaments : la chimiothérapie cause des ulcérations dans la paroi de la vessie et fragilise cette dernière
  • la compression de la prostate : la réduction du volume de cet organe (cancers, grossesse) comprime l'urètre, gêne la miction et favorisent les infections
  • la mauvaise hydratation: un apport insuffisant de liquides à l’organisme rallonge le séjour de l'urée dans la vessie et contribue à l’apparition des cystites
  • la déficience de l’hygiène intime: le port de vêtements sérés, le faite de passer le gant de toilette de l'arrière vers l’avant ou de mal s'essuyer après la défécation engendrent l’infection de la vessie.

Plainte fréquente chez les femmes, la cystite touche également les hommes et les symptômes les plus communs sont :

  • les fréquentes envies d'uriner
  • l’urine malodorante tachée de sang
  • les mictions difficiles
  • la sensation de lourdeurs dans le bas ventre

La cystite est une infection très fréquente chez les futures mamans et elle est accompagnée par des douleurs pelviennes ainsi que de la fièvre. Dans ce cadre, une intervention médicale s’impose pour veiller à la bonne santé du fœtus et de la mère.

Il est conseillé de prévoir une garantie santé efficace sur « Mutuelledassurance.net » afin de bénéficier de meilleures prises en charge des frais de traitement en cas d’affection.

Cystite : Remèdes naturels contre les infections urinaires

La cystite se soigne parfaitement par des médicaments pharmacologiques. Il est également possible d’avoir recours à des traitements naturels. Ces derniers sont très efficaces pour guérir et prévenir les infections urinaires. Ces remèdes de phytothérapie prennent la forme de tisanes, infusions et autres soins naturels à base de :

  • Mauve : cette plante annuelle a des pouvoirs anti-inflammatoires et cicatrisants. Dans le cas d’une inflammation urinaire, il est utile de boire des tisanes à base de mauve ou des décoctions de feuilles et de fleurs séchées
  • Uva Ursi : cette herbe médicinale est souvent utilisée comme remède naturel contre divers troubles inflammatoires.
  • Canneberge : aussi appelée Cranberry, cette plante possède des propriétés antiseptiques et favorise, par la diurèse, l'élimination de la cystite bactérienne. La consommation de jus des fruits de cet arbrisseau ou d'extrait de plantes, aide à lutter contre les formes les plus avancées des infections urinaires.
  • Thym: les feuilles hachées et portées à ébullition sont à la fois des antibactériens, anti-inflammatoires et analgésiques utiles dans le traitement de l'inflammation de la vessie
  • Camomille : les fleurs de camomille séchées ont des actions antispasmodiques, calmantes et anti-inflammatoires. Elles favorisent également la sécrétion urinaire.
  • Bicarbonate de sodium :en plus de contrecarrer l'acidité de l'estomac, le bicarbonate de sodium a des vertus anti-inflammatoires et aide à éliminer les toxines. Cependant, il est contre-indiqué pour les personnes souffrantes de problèmes cardiaques ou d’hypertension.
  • Ortie : cette plante est utile dans la lutte contre les symptômes de l’infection urinaire et pour prévenir son apparition. Elle peut être prise sous forme de décoction ou d’infusion.

Ces remèdes naturels peuvent être utilisés pour leurs vertus curatives et préventives. Néanmoins, le recours à la médecine conventionnelle reste incontournable en particulier chez les personnes atteintes de cystites récidivantes.

Améliorez votre accès aux soins, demandez des devis personnalisés sur « Mutuelledassurance.net » et trouvez une couverture santé sur mesure.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×