Mycothérapie : Bienfaits de cette thérapie naturelle et champignons médicinaux utilisés

Mycothérapie

La mycothérapie est une branche de médecine douce basée sur l'emploi des propriétés médicinales des champignons à des buts curatifs ou pour soulager les symptômes de certaines maladies comme le cancer, la candidose, etc.

Le recours aux vertus thérapeutiques des sporophores comestibles fait partie des fondements de nombreux traitements traditionnels dans le monde comme la médecine chinoise.

La mycothérapie reste peu utilisée et les champignons médicinaux sont le plus souvent employés comme compléments alimentaire.

Dans ce cas, avoir une mutuelle spéciale médecines douces est recommandé pour bénéficier de remboursements élevés des frais de thérapies classiques et des forfaits de l'ordre de 400 €, de 150 € ou de 90 € pour rembourser respectivement les soins alternatifs, les remèdes phytothérapiques et les compléments alimentaires.

Simulez des devis gratuits et profitez de 2 à 3 mois de cotisations offert sur « Mutuelledassurance.net ».

Mycothérapie : vertus thérapeutiques des champignons médicinaux

La mycothérapie est une méthode thérapeutique de plus en plus prisée dans le traitement de nombreuses maladies, grâce aux multiples vertus thérapeutiques des champignons.

Il existe différentes espèces de champignons dotés de caractéristiques particulières et capables d’agir sur une ou plusieurs fonctions organiques spécifiques. Cependant, ces mycéliums ont tous des vertus communes à savoir :

  • renforcer le système immunitaire
  • améliorer le fonctionnement de l’appareil digestif
  • réguler la cholestérolémie et la glycémie
  • stimuler la fonction cardiovasculaire
  • protéger les neurones et cellules sensorielles
  • aider à la synthèse de collagène qui réduit

Les champignons sont aussi dotés de vertus anticancéreuses. En effet, ils limitent la multiplication et la prolifération des cellules cancéreuses en plus de réduire la croissance tumorale.

Associée à une chimiothérapie classique, la thérapie par les champignons médicinaux est bénéfique dans le traitement des cancers du côlon, sein, prostate, poumon, ovarien, etc.

La mycothérapie prévient et protège également de nombreuses maladies graves sans offrir pour autant une protection absolue. Il est donc essentiel d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée.

De même, Il est important de prévoir une couverture maladie efficace pour bénéficier de meilleurs remboursements des médecines douces et autres frais de santé non pris en charge par la sécurité sociale en cas de cancer.

Demandez des devis personnalisés sur « Mutuelledassurance.net » et optez pour une formule à la carte adaptée à vos besoins de santé.

Mycothérapie : quels sont les champignons médicinaux les plus utilisés ?

La mycothérapie utilise les propriétés médicinales de 700 espèces de champignons dont la plupart sont issues d’Asie. Consommés frais, sous forme de poudre, capsules ou comprimés, les champignons thérapeutiques les plus utilisés sont :

  • Ganoderme luisant (Ganoderma lucidum) : cette variété stimule la mémoire, protège la peau et renforce le système immunitaire.
  • Lentin ou Shiitake (Lentinus edodes) : ce type soulage des ballonnements et protège les dents ainsi que les gencives.
  • Maitake ou Poule des bois (Grifola frondosa) : ce champignon facilite la digestion et régule le poids.
  • Hydne hérisson (Hericium erinaceus) : il renforce l’estomac et protège les cellules nerveuses et rétiniennes.
  • Pleurote (Pleurotus ostreatus) : ce sporophore réduit l’accumulation de cholestérol dans les artères.
  • Cordyceps sinensis (Ophiocordyceps sinensis) : cette espèce détoxifie le foie et tonifie l’organisme.
  • Coprin chevelu (Coprinus comatus) : régulateur glycémique, ce champignon purifie les intestins.
  • Polypore en ombelle (Polyporus umbellatus) : ce genre combat les varices et stimule la diurèse rénale.
  • Trametes versicolor (Coriolus versicolor) : il protège l’épiderme et favorise le processus de défense de l’organisme.

L’objectif de la thérapie par les champignons varie selon les sporophores utilisés. En plus des bienfaits thérapeutiques et nutritionnels, les champignons se définissent aussi par leurs propriétés culinaires.

Dans ce cadre, il est important d’être vigilant dans le choix des espèces à consommer. Certaines variétés sont riches en principes actifs et ces composés laissent planer le risque d’intoxication chez les amateurs non averties. L’ingestion de champignons non comestibles est la cause de nombreux troubles (vomissements, nausées, hallucinations, etc.). Dans les cas extrêmes, une hospitalisation est requise pour sauver la personne intoxiquée.

Alors, pensez à réaliser des comparatifs mutuelles en ligne et optez pour une formule efficace pour le remboursement des frais de santé sur « Mutuelledassurance.net ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×