Aérophagie : quels sont les traitements des gaz intestinaux ?

Aérophagie

L’aérophagie résulte d’une accumulation d’air à l’intérieur de l’appareil digestif. Également appelée météorisme, cette présence excessive de gaz intestinaux est à l’origine d’une sensation de ballonnement, douleurs abdominales, flatulences et éructations.

Ces manifestations peuvent se développer et engendrer des complications plus sérieuses.

Des examens sont parfois nécessaires pour écarter tout risque d’atteinte de maladies plus graves.

Une mutuelle ou assurance choisie sur « Mutuelledassurance.net » garantit de meilleurs prises en charge des frais déboursés.

Simulez des devis gratuits et optez pour une couverture médicale à la carte.

Aérophagie : origines et facteurs de risque des ballonnements

L’aérophagie épisodique touche chaque année un nombre important de personnes, essentiellement des adultes. Ce phénomène se manifeste suite à :

  • l'ingestion excessive de l'air : manger, boire ou parler avec rapidité favorise la déglutition d’une certaine quantité d’air. La majorité de ces gaz s’évacue sous forme d’éructations et la partie restante s’accumule dans les intestins et cause des flatulences
  • la modification de la flore bactérienne : le ballonnement est produit par les bactéries intestinales lors de la digestion
  • la constipation : lorsque les selles restent trop longtemps dans le côlon, leur fermentation provoque des gaz
  • l’alimentation : certaines légumineuses comme les oignons, choux ou pois chiche ont tendance à provoquer des flatulences. Les boissons gazeuses, l’alcool et les graisses font aussi partie des aliments responsables de l’apparition de gaz intestinaux.

L’aérophagie est également commune durant la grossesse. Cette période se caractérise par l’augmentation de progestérone ; cette hormone féminine détend les muscles du tractus gastro-intestinal de la future maman. Cette relaxation ralentit la digestion ce qui cause des éructations et flatulences.

L’aérophagie peut être aussi due au stress ; la pression nerveuse est un déclencheur de ces troubles du tube digestif.

Dans le cas de ballonnements persistants, il est nécessaire d’identifier les causes de ces troubles et de réviser les choix alimentaires surtout en matière de glucides comme :

  • le lactose : ce sucre naturel du lait se retrouve dans les aliments à base de produits laitiers
  • le raffinose : ce nutriment est présent dans les haricots, fèves, asperges, etc.
  • le fructose : les fruits et légumes contiennent ce type de sucre naturel
  • le sorbitol : utilisé comme édulcorant, ce composé se trouve dans de nombreux fruits

Pour diagnostiquer correctement l’origine des gaz intestinaux, il est conseillé de recourir à plusieurs analyses chez un spécialiste. Cette démarche est dictée par la diversité des facteurs susceptibles de provoquer le météorisme.

Le reste à charge des frais liés est remboursé à des taux élevés par les organismes partenaires de « Mutuelledassurance.net »

Demandez des devis en ligne et évaluez les prestations des meilleures compagnies du moment.

Aérophagie : remèdes naturels contre les ballonnements

L’aérophagie est gênante pour le malade et son entourage. L’apparition de ce trouble est évitable par l’adaptation d’une bonne hygiène alimentaire, la suppression des facteurs déclencheurs du météorisme ou par des médicaments. Ces actes préventifs réduisent la production de gaz et améliorent le transit intestinal.

La sensation de ballonnements se soulage aussi par des remèdes naturels à base de :

  • fenouil : l’infusion des graines de « Foeniculum vulgar » stimule le péristaltisme intestinal et aide à diminuer l’émission de gaz intestinaux
  • anis : puissant digestif, l’anis est également carminatif, antispasmodique et anti-gonflement
  • gingembre : utilisé comme anti-inflammatoire et digestif, le gingembre est un puissant anti-vomitif et un excellent protecteur de la muqueuse gastrique
  • mauve : les parties aériennes de la mauve sont riches en mucilages ; ces composés confèrent à la plante ses propriétés émollientes, anti-inflammatoires et protectrices du tractus gastro-intestinal

La médecine tibétaine apporte aussi des traitements appropriés comme celui à base de charbon végétal pour traiter l’aérophagie. Ces thérapies aident à rétablir les flux d’énergie responsables de la régulation des échanges gazeux entre la partie supérieur du système digestif et l'intestin.

« Mutuelledassurance.net » présente une présélection d’organismes mutualistes avec des forfaits annuels spécialement dédiés à couvrir les frais de médecines alternatives.

Comparez en 2 clics les rapports qualité prix de plus de 200 couvertures santé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×